Accréditation par le ministère de l’Éducation chinois du projet de création d'un « master UTSEUS de SHU »
     

    Faisant suite à la signature en juillet 2019 de la convention relative à la création d’un master à l’université de technologie sino-européenne de l’université de Shanghai (UTSEUS) dans la spécialité Mécatronique par l’université de Shanghai et les universités de technologie (UTBM, UTC, UTT), le ministère de l’Éducation chinois a officiellement approuvé le projet début mars 2020, en publiant l’accréditation valable pour une première durée de 5 ans.

    Cela concrétise le travail de préparation des équipes françaises et chinoises, jalonné par les visites des directeurs des universités de technologie à Shanghai tout au long de l’année 2019.

    Ce nouveau programme sera le premier de ce niveau depuis la création de l’UTSEUS en 2005.

    La convention prévoit que ce master UTSEUS de SHU a vocation à être admis par l’État français après avis de la commission des titres d’ingénieurs, et permettant la délivrance d’un diplôme national de master français (DNM) co-accrédité par les UT.

    Ce master UTSEUS de SHU, tourné vers la mécatronique – dans le sens assez large des « systèmes cyberphysiques » -, recrutera des étudiants chinois et français, à terme environ 100 chaque année, dont 25 étudiants venus des universités de technologie.

    Ce programme de master est une extension importante du système d’enseignement du premier cycle de bachelor de l’UTSEUS. L’objectif est de mettre en place un système intégré de formation des ingénieurs au sein de l’université de Shanghai, en s’inspirant du modèle français de formation des ingénieurs, afin de former des talents de haut niveau amenés à évoluer en milieu interculturel et internationalisé.